Saint Abel de l’Irlande, évêque de Reims et abbé de Lobbes de Belgique (+751) – 5 août ╰⊰¸¸.•¨* French

http://irelandofmyheart.wordpress.com

http://franceofmyheart.wordpress.com

IRELAND OF MY HEART

FRANCE OF MY HEART

muckross-head-donegal-ireland-353_4.jpg

Irlande

7077656276861384079-account_id=28

Saint Abel de l’Irlande,

évêque de Reims et abbé de Lobbes de Belgique (+751)

5 août

8900638597034696075-account_id=28

Saint Abel, archevêque de Reims, abbé de Lobbes, décédé vers 751, était originaire de l’Irlande, et florissait au milieu du viiie siècle.

On ignore les circonstances qui le déterminèrent à quitter son pays natal et dans quelle province il passa ses premières années. Peut-être était-il un de ces évêques missionnaires qui venaient encore alors, quoique en moindre nombre, évangéliser les peuples du nord des Gaules et de la Germanie. Cette conjecture parâit assez vraisemblable lorsqu’on considère ses relations avec saint Boniface, apôtre de la Germanie, le lieu où il se retira et le genre de vie qu’il embrassa quand il dut quitter son siège de Reims.

Après la mort de saint Rigobert, il avait été choisi, au concile de Soissons, en 743 ou 744, pour lui succéder dans le gouvernement d’une église bouleversée par l’indiscipline de plusieurs membres du clergé et par les violences des leudes.

Saint Abel jouissait d’une si grande considération parmi ses collègues de l’épiscopat, que, dans ce même concile de Soissons, présidé par saint Boniface de Mayence, on lui conféra une juridiction extraordinaire sur une partie du nord de la Gaule, avec pouvoir de juger les causes entre les évêques, leur clergé et leurs diocésains; de rétablir la discipline dans les monastères d’hommes et de femmes; de faire restituer à ces établissements, ainsi qu’aux églises, les biens alienés, et d’empêcher les abbés d’aller en personne à le guerre[1]. En 745, il assista aussi à un concile qu’on nomme vulgairement le Troisième Concile germanique, mais qui a été le sixième synode présidé par saint Boniface.

Les usurpateurs des biens de l’église de Reims avaient opposé à Abel un certain Milon, qui s’empara du siège archiépiscopal et qui força le pasteur légitime à chercher un refuge dans l’abbaye de Lobbes. Abel y avait probablement demeuré antérieurement. Comme les saints évêques-abbés Ursmar et Ermin, il fut chargé, à la demande unanime des religieux, de la direction de ce monastère. Comme eux aussi il s’appliqua à évangéliser les peuples des contrées voisines.

Après avoir édifié ces religieux par l’éclat de ses vertus et procuré un très-grand bien aux âmes, il mourut paisiblement, le 5 août.

Au rapport des historiens, saint Abel était un homme doué de toutes les vertus, très-versé dans les saintes Écritures et dans d’autres sciences sacrées, un pasteur plein de sollicitude et d’activité, dont la sainteté est reconnue par une foule de témoignages. Son nom se trouve dans plusieurs anciens martyrologes.

http://saintsofmyheart.wordpress.com

SAINTS OF MY HEART

6796-reims-locator-map.jpg

Reims, France

stock-photo-58200770.jpg

Reims, France

reims_vente_immeuble_99657991753281146.jpg

Reims, France

data=RfCSdfNZ0LFPrHSm0ublXdzhdrDFhtmHhN1u-gM,QZbCxSYhs4mUMHLirXhILXVoC4H6Im7kBTIlPgSiKJOTOxTVvBeLQt2LPHylJrL7logUXxdPyn2-EMg8roB4XrnNbm9yXpgbMct-io7cRC91vzBt8rhrXbVw4eNgBOwR7Q6wUysIbmGfjL2EIClEdXd6YMs-Z2Qw_JiFNla-P-2aKGf4QThAVBRlZYPiOUozLXpz2NyPK1aOb.png

Lobbes, Belgique

13628147_1167324876631481_736126426_n.jpg

Lobbes, Belgique

13078539975_0bd59f526f.jpg

Lobbes, Belgique

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s